L’ostéopathie c’est quoi?

L’ostéopathie est une forme de traitement doux qui convient à tous y compris les jeunes enfants et les personnes âgées. Au canada, les ostéopathes suivent une formation de 5 ans tant académique que pratique et traitent leurs patients en utilisant uniquement leurs mains. Ils n’utilisent ni médicaments, ni interventions chirurgicales.

Ayant développé leur palpation, ils peuvent le plus souvent par un toucher léger et précis permettre au corps de se guérir. Parfois certaines manœuvres sont plus fortes et on peut voir l’ostéopathe comme étant une personne à la fois chiro, physio et massothérapeute.

La vie c’est le mouvement
Lorsqu’il y a restriction de mouvement, il y a douleur ou maladie. Andrew Taylor Still l’américain qui fonda l’ostéopathie en 1892 avait coutume de dire : « Trouvez, traitez, laissez faire ». A force de pratique les ostéopathes peuvent repérer les plus infimes variations dans la texture des tissus et découvrir les restrictions articulaires ou les manques de vascularisation pour les corriger.

En pratique, après avoir observé la posture, palpé le corps et effectué différents tests orthopédiques, neurologiques ou ostéopathiques, les ostéopathes basent leur traitement sur les quatre principes suivants:

1.Le corps est un tout et doit être considéré comme tel. C’est une unité intégrée formée par le corps, la pensée et l’esprit (« Man is Triune » – A.T. Still). Les ingénieurs d’aujourd’hui parleraient d’un model de tenségrité (Buckminster Fuller). Ce qui signifie par exemple que la colonne ne doit pas être considérée comme un empilement de vertébres mais plutôt comme le mât d’un bateau qui tient grâce à la tension des cordages i.e. les ligaments, les tendons, les muscles et les fascias. Des découvertes récentes montrent que les fascias permettent au corps humain d’intégrer et d’harmoniser le comportement de ces différents composants.

2.La structure et la fonction sont interreliées. Par exemple, si vous avez beaucoup de muscles (la structure) vous pouvez soulever de grosses charges (la fonction). Mais si vous n’arrètez pas de soulever des charges (la fonction) vos muscles vont se développer et votre structure va changer.

3.La loi de l’artère est suprême. A. T. Still a dit: La vie est mouvement. Les artères, les veines, les nerfs doivent donc être libérés pour que la douleur s’en aille et que les muscles, les organes et les viscères fonctionnent de manière optimale.

4.Le corps a la capacité de s’autoréguler. Il a la capacité inhérente de se défendre de se réparer et de se développer. Donc si nous travaillons en utilisant les trois premières règles, le corps va se réparer et se protéger de lui-même des attaques bactériennes ou virales (Cependant nous ne vous conseillerons jamais de ne pas prendre les médicaments qui pourraient vous avoir été prescrits.)